Les papillons en Lorraine

L'argus bleu
L'Argus bleu petit papillon de 2 à 3 cm. Nommé plus scientifiquement selon la classification de 1775, Polyommatus = aux nombreux yeux (allusion aux taches sur les ailes) icarus (= de Icare fils de Dédale dans la mythologie grecque). A savoir que les chenilles sont soignées par des fourmis.

L'Argus bleu a été photographié sur la Centaurée jacée qui provient de "centaurea" mot qui fait référence au Centaure Chiron premier herboriste reconnu par la mythologie antique qui se serait soigné une bless
Le satyre
Papillon farouche, Le Satyre (ici sur un ail d'ornement). Ce n’est pas courant, chez cette espèce de papillon le mâle (Le Satyre) et la femelle (La mégère) portent des noms vernaculaires différents. Se voit souvent posé sur le sol ou sur un mur, avec les ailes repliées. Recherchant la chaleur.
Le paon du jour
Un autre papillon, le paon-du-jour. Il est de taille moyenne (entre 5 et 6 cm d'envergure). Il est aisément identifiable par ses ocelles (yeux) vifs sur un fond vermeil qui rappellent ceux des plumes de paon (d'où son nom).
Les ocelles sont exposés rapidement lorsque le papillon est troublé par un prédateur tel qu'un oiseau. Cette démonstration brutale de l'éclat de ses ailes, accompagnée par l'effleurement des ailes ouvertes (qui crée un bruit de sifflement), effraie et repousse l'importun. En
Le flambé
Je vous présente Le Flambé sur un Buddleia du père David (arbre à papillon). Son nom provient de la coloration des ailes par des bandes noires. D'une envergure de 5 à 9 cm (un des plus gros papillon de "jour"), il est reconnaissable à ses grands vols planés.
Le collier de corail
Le Collier-de-corail ou Argus brun est un petit papillon de 2 à 3 cm au dessus marron orné d'une ligne submarginale de taches orange et frange blanche.

Il hiverne à l'état de chenille et ces chenilles sont soignées par les fourmis noires des jardins.
La doublure jaune
La doublure Jaune (Euclidia glyphica) car son petit costume marron recouvre une belle doublure jaune sur les ailes postérieures.
Euclidia signifie « glorieuse » en grec, et c’était le surnom d’Artemis (Diane chez les Romains), Carl von Linné ayant pris l’habitude de donner aux papillons des noms tirés de la mythologie grecque et latine.
Le carte géographique
Le Carte géographique (Araschnia levana) est un papillon diurne (ici sur un hortensia).

Son nom provient du motif de réseau de traits blancs qui orne le revers de l'aile et évoque un réseau routier sur une carte.

Cette espèce présente plusieurs générations successives chaque année avec un fort dimorphisme saisonnier (les individus nés au printemps sont différents).

Sa plante-hôte est la grande ortie. Le fauchage trop systématique des orties pourrait être une des causes de sa régression locale
L'amaryllis
L'Argus bleu petit papillon de 2 à 3 cm. Nommé plus scientifiquement selon la classification de 1775, Polyommatus = aux nombreux yeux (allusion aux taches sur les ailes) icarus (= de Icare fils de Dédale dans la mythologie grecque). A savoir que les chenilles sont soignées par des fourmis.

L'Argus bleu a été photographié sur la Centaurée jacée qui provient de "centaurea" mot qui fait référence au Centaure Chiron premier herboriste reconnu par la mythologie antique qui se serait soigné une bless
La Bordure ensanglantée
La Bordure ensanglantée est un papillon de la famille des arctiidés (lépidoptères hétérocères dont les couleurs voyantes préviennent les oiseaux et autres prédateurs de leur toxicité. Leurs chenilles, très poilues, sont appelées « chenilles hérissonnes »).
L’adulte, essentiellement nocturne, se laisse facilement débusquer durant le jour, surtout le mâle ; très farouche, il se repose rapidement, plongeant au cœur de la végétation. la femelle est plutôt nocturne.
Vidéos
En voir plus

Toutes images, écrit, graphisme diffusées sur le site astrophotographie-lorraine.com appartiennent à son auteur.  Toute utilisation commerciale ou dans un site personnel, est strictement interdite sans l’accord préalable de l’auteur ©