Contrôle de l'erreur périodique et remarques générales APRES modification :

 

Axe d'ascencion droite (AD):

 

Les jeux mécaniques ont été réduits au maximum et il n’y a pratiquement plus de vibrations. Le remplacement des engrenages par un système poulies/courroie a apporté une fluidité de déplacement parfaite. Le remplacement des roulements à billes et le réglage complet de la mécanique ont permis de supprimer la majeure partie des jeux et flexions de la monture. La cloche AD a été ré alaisée afin de supprimer les frottements, toutefois, l’axe ayant un biais notable au niveau d’un des roulements, l’axe a été serré au maximum afin d’en préserver la rigidité et d’éviter les flexions ultérieures. Par conséquent, l’axe AD reste assez « dur » à tourner.

Le viseur polaire en bout d’axe AD a été réglé et le réticule a été entièrement nettoyé. Le centrage opto-mécanique a été refait pour permettre une bonne mise en station de la monture.

L’erreur périodique « mécanique » constatée après modification a une amplitude de +/- 7 arcsec au maximum sur une période. L’erreur périodique est à la fois plus lente et son amplitude a été réduite.

 

La vitesse de cette erreur est d’environ 8% de la vitesse sidérale avec une nette diminution des vibrations et hautes fréquences.

En conclusion, la monture est désormais en bien meilleure condition pour une utilisation à la fois visuelle et photographique. Elle répond désormais à son cahier des charges et doit permettre un autoguidage performant. L’ensemble des modifications apportées ont permis de supprimer tous les défauts de la monture en terme de mécanique, de suivi et de jeux. 

 

Ci-dessous, l’erreur périodique sur 3 périodes de 479s après modification : 

 

Mesures effectuées avec une lunette 80F5 / caméra PL1M / Pixels : 5,2μm, 1 contrepoids, raquette SynTrek 

 

 

Axe de déclinaison (DEC):

 

L’ensemble des pièces a été également changé sur cet axe (roulements, engrenages remplacés par un système poulies et courroie). La cloche DEC a été ré-alaisée afin de supprimer les frottements.

Tous les jeux mécaniques ont été supprimés et l’ensemble des paramètres de transmission ont été réglés afin de permettre un fonctionnement optimal de la monture sur cet axe.

Le remplacement de la barre de contrepoids d’origine a permis d’éliminer un maximum de flexions sur cet axe et rendu la monture bien plus rigide et utilisable pour la photographie notamment. 

Barre de contrepoids Pierro-astro

Toutes images, écrit, graphisme diffusées sur le site astrophotographie-lorraine.com appartiennent à son auteur.  Toute utilisation commerciale ou dans un site personnel, est strictement interdite sans l’accord préalable de l’auteur ©