Messier 100

Avant d’être une chevelure déposée dans la voûte céleste par la grâce d’Aphrodite, le modeste ensemble formait un astérisme nommé « la queue du Lion« . Sa métamorphose remonte au III ème siècle avant notre ère, au temps du règne Bérénice II, épouse du roi Ptolémée III. Celui-ci occupa le trône d’Egypte entre 246 et 221 avant Jésus Christ. Elle promit d’offrir à la divine Aphrodite, sa belle et longue chevelure dorée si son mari revenait sain et sauf de la longue guerre qu’il menait en Syrie contre le roi Seleucos II. A son retour, la reine fut fidèle à sa promesse et se sépara de sa magnifique chevelure qu’elle déposa dans le temple de la Déesse de la Beauté. Mais le lendemain matin, l’offrande avait mystérieusement disparue, suscitant une grande colère chez le roi. Craignant le courroux, l’astronome et mathématicien Conon de Samos expliqua que la divine Aphrodite avait enlever la belle chevelure afin de la déposer dans la voûte céleste, à la place de la queue du Lion … Et il leur indiqua la pincée d’étoiles que l’on voit entre la Grande Ourse et la Vierge, éparpillées entre le Lion et le Bouvier. La chevelure de Bérénice ou Coma Berenices est le seul cas, avec l’écu de Sobieski, de personnage historique transfiguré dans le ciel.

Messier 100 est un exemple d'une grande galaxie spirale intermédiaire de conception située dans la partie méridionale de la constellation de Coma Berenices. C'est l'une des galaxies les plus brillantes et les plus grandes de la grappe de la Vierge, située à environ 55 millions d'années-lumière de la Terre et ayant un diamètre de 107 000 années-lumière. Il a été découvert par Pierre Méchain le 15 mars 1781 et a ensuite été inscrit dans le catalogue de nébuleuses et d'amas d'étoiles de Messier après que Charles Messier ait fait ses propres observations le 13 avril 1781. La galaxie était l'une des premières galaxies spirales à être découvertes, et a été répertoriée comme l'une des quatorze nébuleuses en spirale par Lord William Parsons de Rosse en 1850. Deux galaxies satellites nommées NGC 4323 - reliées à M100 par un pont de matière lumineuse - et NGC 4328 entourent M100.

Source : http://www.lecosmographe.com/blog/la-constellation-meconnue-de-la-chevelure-de-berenice/ et wikipedia

Toutes images, écrit, graphisme diffusées sur le site astrophotographie-lorraine.com appartiennent à son auteur.  Toute utilisation commerciale ou dans un site personnel, est strictement interdite sans l’accord préalable de l’auteur ©