M81, M82 & NGC3077

Le groupe de M81 est un groupe de galaxies situé dans la constellation de la Grande Ourse à environ 11,8 millions d'années-lumière (3,6 Mpc) de la Voie lactée. Plus d'une trentaine de galaxies ont été identifiées au sein de ce groupe, dont M81 et M82 sont les plus notables. 

Les galaxies M81, M82 et NGC 3077 sont en interaction gravitationnelle étroite entre elles5 causant la formation de filaments d'hydrogène atomique (régions H I) entre ces galaxies ainsi que l'effondrement gravitationnel de gaz interstellaire au cœur de M82 etNGC 3077, provoquant au sein de ces dernières un sursaut de formation stellaire.

 

La galaxie M81 :

est une galaxie spirale d'un diamètre relativement modeste de 60 000 années-lumière. Elle fut découverte par Johann Elert Bode le 31 décembre 1774, puis indépendamment par Pierre Méchain en 1779 qui la signala à son ami Charles Messier. En 1993, l'observation d'une trentaine de céphéides par le télescope Hubble a permis d'estimer la distance de la galaxie à 11,8 millions d'années-lumière, ce qui en fait l'une des plus proches de la nôtre. 

La répartition de la masse de la galaxie n'est pas homogène en raison de l'effet de marée dû à la proximité (~150 000 al) d'une autre galaxie moins massive. Le noyau de la galaxie abriterait un trou noir de 60 millions de masse solaire.

Une seule supernova a été observée dans cette galaxie1, SN 1993J, découverte le 28 mars 1993 par l'astronome amateur F. Garcia en Espagne. 

La plupart des émissions aux longueurs d'onde infrarouges proviennent des poussières interstellaires. Cette poussière interstellaire se trouve principalement dans les bras spiraux des galaxies, et il a été montré qu'elle est liée aux régions d'étoiles en formation. L'explication généralement retenue est que les étoiles bleues présentes dans ces régions, étoiles chaudes et à faible durée de vie, échauffent ces poussières et augmentent ainsi leurs émissions infrarouges.

 

La galaxie Messier 82 :

également nommée la "galaxie du cigare", est une pouponnière d'étoiles qui se trouve près de la constellation de la Grande Ourse, à 12 millions d'années-lumière de la Terre. Elle est le siège d'explosions titanesques, assiste à la naissance d'étoiles par millions, et est en interaction avec sa galaxie voisine, Messier 81, avec laquelle elle entre en collision.

Elle fut découverte par Johann Elert Bode le 31 décembre 1774, en même temps que M81.

M82 (le fleuron des galaxies pour beaucoup d'observateurs de l'hémisphère nord forme une très remarquable paire physique avec sa voisine M81. Ces deux galaxies forment avec d'autres un groupe de galaxies proche du nôtre. M82 représente le prototype d'une galaxie irrégulière, c'est-à-dire ayant un « disque » irrégulier. Son noyau, qui semble avoir énormément souffert d'un rapprochement serré avec M81 il y a quelques centaines de millions d'années, se trouve dans une phase de violente activité stellaire et présente de remarquables raies sombres. Il s'agit d'une galaxie à sursaut d'étoiles, ou galaxie starburst.

La galaxie émet fortement en infrarouge (magnitude I = 5,6) , en ondes radio et en rayons X. Elle possède également un fort champ magnétique. De grandes quantités de matières sont éjectées à environ 1 000 km/s de la galaxie. On suppose que ces éjections sont dues à l'explosion de supernovas.

 

Source : Wikipedia

Crédit : Thomas LELU 2014

Où trouver M81/M82 et quand ?

Crop sur M82 de mon image

Version du télescope spatial Hubble (crédit NASA)

Crop sur la galaxie M82 et comparaison avec Hubble :

Une étoile vient d'exploser au sein de la galaxie Messier 82(M 82), distante de 12 millions d'années-lumière. (depuis le 21-22 janvier 2014) s'est produit en réalité il y a 12 millions d'années. D'une magnitude estimée à + 11.2, le spectacle devait être très impressionnant, vu de là-bas, dans l'entourage de la supernova... ! Nous, nous la voyons enfin. 

Comme le suggèrent les premières images publiées, la luminosité de SN 2014 rivalise sans difficulté avec celle des milliards d'étoiles qui peuplent cette galaxie. 

© Larry Mc-Nish

Source : Sott.net

Crop sur M81 de mon image

Version de Jannick Petersson (avec son aimable autorisation) photogroup in AAF - Amatør Astrobnomisk Forening in Denmark.

Lien astrobin

Crop sur la galaxie M81 et comparaison avec Hubble :

Crop sur NGC3077 de mon image

Version du télescope spatial Hubble (crédit NASA)

Crop sur la galaxie NGC3077 et comparaison avec Hubble :

Une balade en H.D. vers M81 par Hubble

Crédit : ESA

Toutes images, écrit, graphisme diffusées sur le site astrophotographie-lorraine.com appartiennent à son auteur.  Toute utilisation commerciale ou dans un site personnel, est strictement interdite sans l’accord préalable de l’auteur ©