L'amas des Pléiades est un groupe d'étoiles qui dépend de la constellation du Taureau. Il est appelé aussi M45, car il est le 45ème objet découvert par l'astronome Messier qui créa un catalogue dans lequel il y répertoriait ses découvertes.

En 750 avant notre ère, Homère mentionnait déjà ce très bel amas d'étoiles dont on peut distinguer à l'œil nu de 6 à 12 étoiles selon la qualité du ciel nocturne.Cet amas comporte au moins 500 étoiles (la plupart très faibles) qui se révèlent au télescope, sur une surface de 2 degrés, soit 4 fois la taille de la Pleine Lune !

L'âge de l'amas est estimé à 100 millions d'années ; dans autant d'années les étoiles se seront assez éloignées les unes des autres pour suivre des orbites indépendantes.

Cette nébuleuse réfléchit la lumière de ces étoiles, situées à proximité ou à l'intérieur.

Cette nébuleuse n'est pas un reste du nuage de poussière originel qui a donné naissance aux Pléiades. En effet, les deux objets n'ont pas la même vitesse apparente. L'amas aura croisé ce nuage sur son chemin.

Avec un grand télescope (et sur les photographies), on observe des nébulosités autour de certaines étoiles brillantes de l'amas : il s'agit de poussière dans un nuage moléculaire qui croise la route de l'amas.

Situé dans la constellation du Taureau, MESSIER 45 est sans doute l'objet céleste le plus spectaculaire à observer dans une paire de jumelles.

Source : futura-science et wikipedia

M45, Les Pléiades

 

 

Les Pléiades étaient les compagnes virginales d'Artémis. Lors d'une promenade, le guerrier Orion fut attiré par leur grande beauté, et pendant sept ans, les pourchassa. Pour les sauver, Zeus les transforma en colombes. Ce n'est qu'à leur mort qu'elles furent placées dans le ciel (catastérisme) pour former l’astérisme des Pléiades. À sa mort, Orion fut aussi représenté dans le ciel, poursuivant les sept sœurs.

Dans une autre version, elles se suicidèrent après la mort de leurs sœurs : les Hyades.

Selon une autre, Zeus les aurait changées en colombes pour les soulager de leur chagrin, car elles étaient inconsolables du châtiment de leur père Atlas.

"Pléiade" dérive du mot grec "naviguer" car les Pléiades apparaissent au mois de mai, époque du retour de la navigation en Méditerrannée. Les Latins les nomment Vergilies,"Printanières" ou étoiles du Printemps. 

IMAGE PUBLIEE DANS LE MAGAZINE "CIEL&ESPACE" MARS 2015

Crédit : Thomas LELU 2014       

Grâce à la forte magnitude des étoiles le composant, cet amas est visible à l'œil nu dans le ciel d'automne. Il est situé dans la constellation du Taureau à proximité de l'axe formé par les étoiles : Sirius (Grand Chien) - Ceinture d'Orion (Orion) - Aldébaran (Taureau).

En plus d'être un bel objet, c'est aussi un excellent test d'acuité visuelle ! On distingue rapidement 5 étoiles, puis, au fur et à mesure que l'œil s'accommode, d'autres étoiles apparaissent. Ainsi, jusqu'à 10-11 étoiles sont visibles si les conditions météo sont bonnes.

Avec des jumelles ou un télescope avec un champ large, on obtiendra bien plus d'étoiles. C'est de cette manière que l'amas donnera le plus de satisfaction. Avec des télescopes plus puissants ou avec un champ plus étroit, seule une partie de l'amas sera visible.

La nébuleuse ne se dévoile véritablement qu'en photographie.

Afin de trouver les PLéiades, il faut selon moi, trouver l'étoile Sirius, la ceinture d'Orion et l'étoile Aldébaran. 

 

Source : universcience.tv

Source : Stellarium

Ephéméride d'observation de l'amas des Pléiades en Lorraine. (Source : Astromatos)

Où trouver les Pléiades et quand ?

Pour en savoir plus sur Les Pléïades et la constellation du Taureau qui l'abrite, voici une vidéo très dydactique de Xavier Demeersman

Toutes images, écrit, graphisme diffusées sur le site astrophotographie-lorraine.com appartiennent à son auteur.  Toute utilisation commerciale ou dans un site personnel, est strictement interdite sans l’accord préalable de l’auteur ©