Le double amas de Persée NGC 869 et NGC 884

En astronomie, le double amas de Persée (ou simplement double amas) est le nom commun d'un ensemble d'amas ouverts visibles à l'œil nu, NGC 884 et NGC 869.

Leur proximité apparente n'est pas totalement fortuite. Âgés respectivement de 6 et de 12 millions d'années, ils sont nés du même nuage interstellaire. Le premier contient beaucoup de jeunes étoiles de type spectral B, autrement dit des géantes, alors que le second est fait essentiellement d'étoiles B blanches ou d'étoiles M rouges en phase de supergéantes. Compte tenu de leurs dimensions (autour de 1000 années-lumière chacun), environ 2000 années-lumière séparent réellement ces amas.

La lumière que nous recevons d'eux est décalée vers le bleu. NGC 869 se rapproche en effet de la Terre à la vitesse de 22 km/salors que NGC 884 s'en approche à 21 km/s.

 

Les Babyloniens, puis les Grecs de l'Antiquité, avaient déjà repéré cette « étoile nébuleuse » cataloguée pour la première fois en 130 av. J.-C. par Hipparque. En fait, cette tache laiteuse facilement visible à l'œil nu est constituée de deux amas d'étoiles en apparence collés l'un à l'autre.

Ces deux amas n'ont pas été intégrés par Charles Messier dans son catalogue, bien que cet astronome ait sans doute connu leur existence.

Le double amas est situé au niveau de la tête de Persée. Source : Stellarium

Aux jumelles, la vision du double amas de Persée est tout simplement fantastique. La richesse et la superficie de ce champ d'étoiles faibles rendent son observation fascinante. Un télescope de plus de 100 mm permet une plongée au cœur de cette ruche stellaire. Toutefois, un grossissement supérieur à 25 × empêche de voir le double amas en entier dans le même champ. Un instrument de 200 mm révèle des centaines d'astres (de la magnitude 8 à la magnitude 14) dans chacun des amas. Des différences de couleur se manifestent entre étoiles âgées et étoiles jeunes (rouge et blanc-bleu).

Où trouver le double amas de Persée et quand ?

Position du double amas au cours de l'année près de Toul. Source : Astromatos

Toutes images, écrit, graphisme diffusées sur le site astrophotographie-lorraine.com appartiennent à son auteur.  Toute utilisation commerciale ou dans un site personnel, est strictement interdite sans l’accord préalable de l’auteur ©